.

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Direction

Menu Style

Cpanel

Domaine d'Activités

Nous intervenons actuellement dans les domaines d'intervention ci-après : --l’agriculture, --l’élevage, --l’Environnement, --génie rural, --développement des chaînes de valeur et --développement communautaire.

Qui sommes-nous ?

Bureau d’Appui et d’Assistance Technique aux Initiatives de Développement, BATIDE en sigle, est une organisation non gouvernementale de développement pour l’encadrement et l’appui techniques aux initiatives de développement.

 

Nous contacter

Pour des plus amples informations, vous pouvez nous contacter à l'une des nos adresses Emails ou directement via notre page Contact. 

Email officiel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

Site web : http://www.batide.org

Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 5 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 5 téléchargements.

Besoins de la RDC en riz.pdf
Télécharger

Description :

La RDC souffre d’un déficit de plus en plus important en riz. Celui-ci a dépassé  200000 tonnes de riz blanc en 2010, répartis dans les différentes provinces du pays et correspondant   au volume du riz importé pour desservir les centres urbains du pays cette année-là. Les besoins réels et théoriques en la denrée alimentaire en examen par tête sont évalués à 5,60 et 8,42 kg respectivement pour l’année sous revue, soit un écart de  2,82 kg ou 50,36%. Le congolais consomme donc une quantité de riz très inférieure à sa ration idéale. La réalisation de cette ration idéale requière le double du volume des importations actuel. Ce qui constituerait un faix pesant sur l’économie du pays. Dans ce contexte, l’alternative la mieux indiquée serait la promotion de la production locale, laquelle revaloriserait d’immenses potentialités rizicoles existantes dans presque toutes provinces du pays.  La relance de la production rizicole locale consisterait entre autres à encourager l’évacuation de la production déjà existante, laquelle stimulerait cette production par l’incitation qu’elle apporte aux exploitants ; diffuser les techniques rizicoles performantes à grande échelle en mettant à profit le mouvement associatif en développement dans le pays ; assurer l’approvisionnement des exploitants en petit outillage agricole et en intrants agricoles nécessaires et de bonne qualité ; promouvoir la riziculture inondée au niveau des hinterlands des centres urbains, laquelle occuperait de nombreux jeunes gens s’y retrouvant désespérément en chômage ; favoriser le développement de la riziculture inondée dans l’ensemble du pays, laquelle permettrait de satisfaire rapidement et durablement ses besoins en riz.

Envoyé le :
15 Jan 2015
Taille :
71.11 Kb
Téléchargements :
141
Auteur :
BATIDE
Site web :
Cliquer pour visiter le site